Portrait Maëlle Deschamps

Noellie Andreucci

Direction le Haut Taravo à plus de 1000 mètres d’altitude. On retrouve Noellie pour une balade dans l’exploitation familiale. Suivez moi !

Portrait Maëlle Deschamps

L’exploitation

D’abord et comme d’habitude, on retrouve nos amis les cochons Nustrale. Caractéristique en Corse, le Porc noir est reconnu comme race Corse depuis 2006 et protégé par une AOC. Rustique, le porc Nustrale vit dehors sur les terrains des exploitants. En effet ceci est encadré par le cahier des charges de l’AOC, tout comme l’alimentation française sans OGM.

Ainsi il est possible de mettre cinq Porcu Nustrale sur un hectare. Aussi l’exploitant doit clôturer son exploitation.

Ensuite, tout en marchant, on papotte avec Noellie. La famille possède 300 hectares de terres, dont 200 encore en friche. Ainsi le but est de valoriser l’exploitation petit à petit. Optimiste, motivée et engagée, Noellie est fière d’avoir nettoyé les terrains, implanté de nouveaux châtaigniers et sauvés ceux déjà en place. Elle a également fait des forages qui fonctionnent avec des panneaux solaires.

On peut dire que Noellie reprend une exploitation familiale et la valorise en la modernisant, tout en respectant la ressource et les savoirs faire ancestraux traditionnels.

Domaine et vue Zevaco - Noellie Andreucci - Ethicorse.fr

Un porc de race Nustrale – race Corse

La citation de Noellie

« Ici nous faisons l’élevage porcin et la charcuterie depuis ma grand mère. Je suis la troisième génération. »

La transformation

Une fois que nous avons la matière première, indiscutablement exceptionnelle, l’art de la transformation commence. Ainsi vous avez beau avoir la même alimentation, la même race, le même cahier des charges en termes de recettes et d’affinage… Toutes les charcuteries sont différentes !

Noellie dispose d’un laboratoire de transformation aux normes européennes. Ceci permet d’avoir l’agrément européen indispensable à l’export à plus de 80km. Voilà pour la culture générale !

Noellie nous montre maintenant sa cave d’affinage. Coppa, Prisuttu, Lonzu, Saucissons et autres merveilles s’affinnent tranquillement sous la surveillance de notre charcutière. Ainsi la charcuterie Andreucci a déjà obtenu une medaille de renommée internationale pour son saucisson. En 2018, c’est le prix Rabelais. On peut dire que le savoir faire sur trois générations a payé.

La charcuterie Andreucci, c’est aussi la reconnaissance par ses paires via le collège culinaire de France. Enfin c’est une auberge où l’on mange divinement bien, les produits transformés de l’exploitation. Ils sont d’ailleurs déclinés en conserves.

Pour finir, les chataigneraies préservées donnent de belles châtaignes bien charnues que la famille Andreucci transforme en farine, séchée au feu de bois pour un goût unique.

Et voilà ma visite se termine au coin de la cheminée de l’auberge, dans une ambiance familiale, on ne pense qu’à revenir et vite !

Pour ne rien manquer de l'actu Ethicorse.fr

Galerie Photos

Les produits Noellie Andreucci

17 résultats affichés

Vérifié indépendamment
963 avis